SAUNA.

Désintoxication de l’organisme, par l’élimination des sels usés et/ou toxiques, urée, acide lactique et autres acides et substances, grâce aux sécrétions des glandes cutanées mais principalement les glandes sudoripares. Cette élimination centrifuge par la peau est la voie royale de la santé.

Revitalisation du système nerveux et glandulaire. Le sauna permet d’obtenir une relaxation profonde, l’énergie circule mieux dans le corps et contribue à l’équilibre psycho-émotionnel.
Il procure une sensation de légèreté, de propreté extérieure et intérieure et de mieux-être et il favorise le sommeil.

LE PROTOCOLE DU SAUNA

4 étapes à respecter avant, pendant et après le passage au sauna

1/ Prendre une douche chaude pour activer la sudation et réchauffer les extrémités des pieds et des mains, puis bien se sécher. Ainsi vous entrez dans le sauna « chaud et sec », prêt à suer.

2/ Entrer, sans bijou métallique et s’installer dans le sauna, assis, les jambes allongées ou repliées pour faciliter la circulation de retour, en réduisant la différence de température entre la tête et les pieds. Rester au calme. La position allongée peut être choisie au début de la séance durant quelques minutes. Sortir dès que vous transpirez sur tout le corps, jambes y compris, et ne restez jamais plus de 15 minutes maximum.

3/ Prendre une douche froide rapide puis bien se sécher. La douche froide (commencer par les pieds, les jambes, les bras puis le corps) est un stress qui fait réagir les glandes surrénales qui produisent alors de l’adrénaline et il se produit une vasoconstriction des vaisseaux qui chassent le sang au niveau des organes internes, une accélération du cœur et un accroissement de l’activité métabolique. Le corps réagit en produisant de l’énergie qui lui permet de se réchauffer et par voie de conséquence de bruler ses déchets. Cette alternance chaud/froid est revitalisante.

4/ Se mettre au repos allongé pour répartir la masse liquidienne et bien couvert pour ne pas se refroidir, pour une durée au moins équivalente en temps à celui passé au sauna, voire plus si possible. Le temps de repos indispensable permet au corps de mobiliser les molécules toxiques.

Pour une première expérience, deux passages peuvent être suffisants, avec des durées progressives.

Ne pratiquez pas après un repas car l’énergie nécessaire à la digestion sera détournée pour amener le sang à la périphérie pour suer.